Une visite de l'EUSJA à Grenoble et sa « Silicon valley »

 

L'Eusja (European Union of Science Journalists' Association), "notre" fédération européenne des associations de journalistes scientifiques, organise régulièrement des visites de labos, de centres de recherche, de congrès dans l'un ou l'autre états membres.

 

Fin octobre 2013, à l'initiative de GIANT, à Grenoble (France), une visite de trois jours était organisée dans ce qui se profile comme une « Silicon Valley » à l'ombre des Alpes et du Vercors. Ici, les nanotechnologies et la micro-électronique sont à l'honneur. Voici un bref compte-rendu de ce voyage d'études. GIANT est l'acronyme de « Grenoble Innovation for Advanced New Technologies ».

 

Une vingtaine de journalistes intéressés par les sciences, la santé et/ou les technologies étaient du voyage. La prise en charge sur place (hébergement, repas et déplacements) était assurée par l'organisation locale. Le voyage vers et de Grenoble restant à charge des participants. C'est là, par ailleurs, la formule habituelle des voyages d'études de l'Eusja, lesquels se limitent habituellement à quelques journalistes seulement.

 

FAVORISER L'INNOVATION

 

GIANT vise à fédérer les forces vives de la région en matière de sciences, de recherche, d'enseignement supérieur et de technologies.
Elle regroupe sous une même bannière des centres de recherches (Minatec, GreEn-ER, NanoBio), des universités, écoles d'ingénieurs et de commerce et de grandes infrastructures de recherche.

Ces dernières sont à vocation nationale comme le CEA (Commissariat à l'énergie atomique, qui s'occupe ici surtout...d'énergies "Alternatives") et le CNRS ou plutôt internationale comme la source de neutrons ILL (Institut Laue Langevin), le synchrotron européen ESRF (le premier et le plus puissant de la planète nous assure-t-on) et l'EMBL, un des sites du Laboratoire européen de biologie moléculaire.

A Grenoble, l'accent est mis sur trois domaines de recherche transversaux: l'énergie, les biosciences et les (nano)matériaux. "En limitant les barrières entre les différents partenaires, en favorisant les échanges et les  collaborations, nous voulons favoriser l'innovation", précise William Sterling, un Britannique établi ici depuis plus de vingt ans qui a travaillé pour diverses institutions scientifico-technologiques de la région.

 

COMPARER NOS PRATIQUES PROFESSIONNELLES

 

Les résultats de cette visite? Des dizaines de rencontres passionnantes et instructives, des échanges de qualité avec des chercheurs et des gestionnaires de programmes, des visites de laboratoires de haute technologie, des séminaires, une présentation urbanistique du projet. Le projet (ré)investit toute une partie la ville à la confluence de l'Isère et du Drac, prenant en compte toute une série de paramètres liés notamment à la mobilité et au développement durable.
 
Bref, le voyage à Grenoble a permis de découvrir une intéressante initiative techno-scientifico-éducative régionale aux ambitions européennes et internationales.
Il a également permis à deux dizaines de collègues issus de multiples pays européens et de Russie de se rencontrer et de discuter de leurs pratiques professionnelles respectives.

 

Christian Du Brulle

 

 

=> L'Europe des sciences avec l'EUSJA

 

L'année 2013 a été marquée par de nombreux voyages d'études organisés par l'EUSJA. "Traditionnellement, les associations nationales de journalistes scientifiques organisaient les visites et les voyages d'études", explique Viola Egikova, vice-présidente de l'EUSJA.

 

"En 2013, ce fut uniquement le cas à Prague, en marge de notre assemblée générale. La veille de l'assemblée, une journée de visites était proposée par l'association tchèque des journalistes scientifiques. Tous les autres voyages d'étude de cette année ont été organisés par le « Board » de l'EUSJA", précise la vice-présidente.

 

L'année 2013 aura été marqué par des visites EUSJA à Florence, Lindau, Prague, Berlin, Copenhague, Venise, Cadarache, Dachstein et Grenoble.

 

Pour en savoir plus : www.eusja.org

 

Claus Habfast, de l'European Synchrotron Radiation Facility, présente les différentes composantes du campus Giant, implanté sur la presqu'île formée à la confluence de l'Isère et du Drac, à Grenoble. (photo CDB)