Octobre 2013 : Fabienne De Broeck

120 minutes de mind-mapping

 

Deux heures d’échanges avec Fabienne De Broeck et voilà notre pensée linéaire qui en prend un coup. Oubliés les plans d’articles sous forme de listes à numéros, terminée la liste des courses égrenées sur un bout de papier: place au mind-mapping!

 

Avec cette technique graphique qui passionne notre invitée depuis plusieurs années, au point de lui avoir fait changer de métier, on apprend à notre cerveau à fonctionner autrement.

 

Le mind-mapping, ce sont ces schémas en étoile bardés de couleurs et de mots-clés et partant d’une idée centrale vers laquelle on revient si on perd soudain le fil de sa réflexion. Encore appelées cartes conceptuelles ou cartes heuristiques, voire topogrammes, ces notes éclatées solliciteraient autant notre cerveau droit que gauche, visuel que logique, reptilien que cortical.

 

Bref, grâce à ces résumés graphiques agencés sur un support au format paysage (plutôt que vertical), une fraction plus importante de notre cerveau serait mise à contribution, ce qui faciliterait la perception et la compréhension du (des) message(s) transmis. De quoi comprendre plus facilement, mieux retenir de nouvelles informations, être plus efficace.

 

“Les domaines d’applications sont multiples”, assure Fabienne De Broeck. “Cela va de la prise de note lors d’une réunion à l’étude d’un cours, d’un brainstorming professionnel à l’organisation d’un événement”. Et, cerise sur le gâteau, elle conclut sur une note dynamique : “cette technique met notre cerveau davantage en alerte. Elle l’encourage aussi à passer à l’action”.

 

www.optimind.be