Décembre 2013 : Musique et mathématiques

La musique de Bach et les maths revisitées par Pierre Bielavski (UCL)

 

Les liens entre musique et mathématiques sont multiples. Le vocabulaire identique utilisé dans chacune de ces disciplines en est un premier indice : progression arithmétique, spectres, fréquences, symétries, fonction, analyse harmonique, résolution…

Le professeur Pierre Bieliavsky, docteur en sciences mathématiques et chercheur au département de géométrie et physique mathématique de l’UCL en incarne un autre.

Ce musicien dans l'âme a opté jadis pour des études de mathématiques, "sans très bien savoir pourquoi", nous confie-t-il. Ce n'est qu'au terme de sa troisième année d'études que la beauté de cette science lui fut révélée. Et ses liens étroits avec la musique classique également, principalement celle de Jean-Sébastien Bach.
Les recherches de Pierre Bieliavski en mathématique pure et en physique mathématique se placent d’ailleurs en un point de confluence des domaines de l'analyse harmonique (qui inclut l'étude de l'équation des ondes) et de la géométrie (ou comme on le sait la notion de symétrie joue un rôle central).